Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Bilan ARCEP qualité des accès Internet 1er trimestre 2015



Ariase
Staff Ariase
Staff Ariase


Inscrit le: 03 Fév 2004
Messages: 1629
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Ven 17 Juil 2015 - 23:24 Sujet du message: Bilan ARCEP qualité des accès Internet 1er trimestre 2015 Répondre en citant

Pour la publication des résultats du 1er trimestre 2015 de la qualité de l’accès fixe aux réseaux de communications électroniques de l’ARCEP, Free publie pour la première fois des informations sur son réseau fibre optique...

Les opérateurs ayant plus de 100.000 abonnés au service fixe ont l'obligation de publier sur leur site internet, chaque trimestre, les résultats des mesures des indicateurs de qualité de l'accès aux services fixes (téléphone, internet, télévision). Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange et SFR ont publié le 15 juillet dernier les résultats du 1er trimestre 2015, avec pour la première fois des données qui concernent Free avec quelques indicateurs pour la catégorie d’accès FttH.

Un bilan qui prend de l'ampleur
Ce bilan concerne les offres de services de communications électroniques fixes proposées par les opérateurs à travers les trois types de technologies fixes majeures d’accès à Internet que les prises ADSL/RTC, les prises en fibre optique avec terminaison en câble coaxiale, et les prises d’accès à la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH/FttO).

Comme tous les trimestres, les opérateurs nationaux Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange et SFR publient des informations sur les services d’accès à Internet par les réseaux fixes, non pas sur le plan quantitatif mais bien sur le plan qualitatif. Ces données sont récoltées par l’ARCEP traitant des pannes, des délais de raccordements et autres données sur le confort d’utilisation des accès à Internet.

Délai de fourniture du raccordement initial
Il s’agit d’un indicateur sur le nombre de jours mesuré séparant la souscription d’un abonnement Internet et sa mise à disposition effective sur la ligne de l’abonné. Il intègre les spécificités légales liées à chaque modalité de vente et dépend de la stratégie de commercialisation de chaque opérateur. Cette mesure distingue deux cas selon que la mise en service de la ligne nécessite (ou pas) l’intervention d’un technicien au domicile du client.
Sur cet indicateur, sans intervention, Numericable est bien sûr en tête, avec des logements pré-câblé, suivi par Orange puis Bouygues et SFR. Free ferme la marche. Quand il y a intervention (le plus souvent pour de la fibre optique), Orange est encore au-dessus du lot (mais derrière quand il s’agit d’ADSL !), suivi par SFR et Free très loin derrière.

Taux de pannes signalées par ligne d’accès
Ce sont là aussi deux indicateurs, avec les pannes au cours des 30 premiers jours et celles au-delà, sachant qu’une panne est définie comme une coupure complète d’un des services principaux fournis sur les réseaux fixes (internet, TV ou téléphonie pour les accès ADSL, câble coaxial et fibre optique ; téléphonie pour l’accès RTC).

Il faut savoir que les pannes intervenant en-deçà des 30 premiers jours suivant la mise en service de la ligne sont significativement plus nombreuses.
Pour l’ADSL, Orange est curieusement le moins bon (plus de 16% de pannes !), alors que Free est le mieux placé (moins de 10%). Par contre, pour la fibre optique, c’est le contraire, avec Orange qui excelle et Free qui rame. Pour les pannes au-delà des 30 premiers jours, c’est Bouygues qui a le plus de problèmes.

Délai de réparation d’une défaillance
Une défaillance englobe à la fois les pannes franches qui causen une interruption du service mais aussi les dégradations du service (débit, pixellisation, qualité de la voix). D’aute part, les services retenus pour cette mesure sont également plus étendus que ceux pour la mesure du taux de panne : internet, TV, téléphonie sur IP ou téléphonie simple sur RTC, mais aussi des services annexes (mail, VOD, messagerie).
Pour résumé, cet indicateur traduit l’efficacité du service d’assistance technique pour réparer les défaillances signalées par les utilisateurs finaux et ne prend pas en compte les défaillances qui ont pu être résolues au cours de l’appel initial.
Si sur le court terme (48h), les opérateurs se tiennent dans un mouchoir de poche, pour la résolution de 95% des problèmes, Free et SFR sont derrière les autres.

En conclusion, on peut d’ores et déjà constater un effort qui semble s'orienter pour la majorité des opérateurs vers des services plus qualitatifs sur le Très Haut Débit. Il faut dire qu'ils sont aidés par des infrastructures plus récentes et des lignes bien évidemment plus stables, surtout pour la fibre optique. Si comme indiqué lors du bilan Plan France THD, la priorité est donnée au FttH, y compris par Numericable-SFR qui va accélérer ses investissements sur cette 'vraie fibre', nous serons obligés de passer par une phase de transition. Cela concernera la montée en débit sur le réseau cuivre et l'utilisation du réseau FttLa, qui peut permettre dans un premier temps une adoption plus rapide du THD par les français.


» Test d'éligibilité Fibre optique et ADSL
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
   Index -> Internet fixe (ADSL, fibre optique, satellite...) -> En général


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


phpBB © 2001, 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com