Netflix, la vidéo à la demande fait sa révolution


Ecrit par Ariase




Mis à jour le 30 novembre 2016



Tout savoir sur Netflix

En seulement quelques années, Netflix a chamboulé les usages des téléspectateurs et des internautes avec une idée simple : l’accès illimité aux contenus sur abonnement. Partie en 1998 d’un service de location de DVD par Internet, l’entreprise américaine a commencé à se développer à l’international en 2010 et s’affiche en 2016 sur les écrans de quelque 190 pays.

Souple d’utilisation grâce à son approche multi-plateformes et forte de contenus séduisants portés par des séries originales à succès (House of Cards, Orange is the New Black ou plus récemment Stranger Things), Netflix n’hésite pas non plus à bousculer les usages, par exemple en mettant à disposition l’intégralité d’une série d’un seul coup pour satisfaire les appétits sériesques. Des paris gagnants qui ont rendu la marque incontournable et lui ont permis de convaincre de nombreux acteurs de lui céder leurs droits pour diffuser leurs contenus.

De quoi satisfaire amplement les envies de ses abonnés, avec des milliers de films, séries, programmes jeunesses et autres contenus à visionner en streaming ou TVIP (via le décodeur de son fournisseur Internet), et, depuis le 30 novembre 2016, en mode hors-connexion. disponibles en version originale, doublée ou sous-titrée. Le succès et l’omniprésence du service de SVOD n’est toutefois pas sans susciter des critiques, qui portent notamment sur le manque de diversité de sa programmation.

Que peut-on regarder sur Netflix France ?

Partout dans le monde, le fonctionnement est le même : trois formules d’abonnement sont proposées en fonction du nombre d’utilisateurs simultanés et de la qualité souhaitée (standard, HD, ultra HD). Mais d’un pays à l’autre, les utilisateurs n’auront pas accès aux mêmes contenus. A une offre de base mondialisée, comportant les plus grands hits de la marque et les succès du box-office, s’ajouteront donc des contenus adaptés aux goûts - présumés - d’un territoire donné, et donc des titres nationaux et d'autres jugés culturellement compatibles.

Pour savoir quoi regarder sur la plate-forme française, deux solutions : s’abonner (à partir de 7,99€/mois avec le premier mois offert), et profiter de la possibilité offerte par la plateforme de regarder Netflix gratuitement pendant un mois pour naviguer à la recherche de programmes. Ou alors, fureter sur l’un des nombreux sites répertoriant les contenus du service. Les Australiens de finder.com tiennent ainsi une liste actualisée du nombre de titres disponibles dans chacun des 243 pays ou territoires ou le service est disponible.

Un outil qui nous apprend que les abonnés français pouvaient, à fin octobre 2016, accéder à 387 séries et 1541 films (contre 1 326 et 4 336 respectivement aux Etats-Unis). Ceci en métropole, car en Guadeloupe, Martinique et Guyane, les abonnés sont gâtés, avec environ 800 séries et plus de 3 700 films. Une curiosité liée à l’inclusion de la zone Caraïbes dans les droits négociés pour l’Amérique latine, dont les résidents de ces DOM ne se plaindront pas.

Pour le choix des langues, le service se révèle très souple. Les productions étrangères sont le plus souvent disponibles en version française (VF), en version originale (VO) ou même dans d’autres langues, avec un large éventail de sous-titres dont le français (VOSFTR) et l’anglais.

Quel fournisseur d’accès pour regarder Netflix ?


Tout savoir sur Netflix

La plate-forme de SVOD est disponible sur l’ensemble de vos appareils : vous pourrez donc en profiter en streaming quel que soit votre opérateur Internet : Orange, Bouygues, SFR, Free.... Netflix est également directement accessible depuis certaines box, notamment avec les abonnements Orange, sur le canal 70, ou sur la Bbox Miami. Pour bénéficier des qualités HD ou Ultra-HD (4K), il vous faudra toutefois disposer d’un débit suffisant, via une offre fibre ou THD. Notre test d’éligibilité vous permettra de vérifier très rapidement à quelle qualité de visionnage vous pouvez prétendre.


L’essence de Netflix : les séries

387 séries sont disponibles en France, donc, et la plupart des meilleurs titres dans à peu près tous les genres. On pense, bien sûr, aux grands feuilletons maison qui ont fait le succès du groupe : les hits House of Cards et Orange is the New Black, ou les franchises Marvel Jessica Jones et Daredevil. Plus récents, Stranger Things et Narcos, pour sa 2e saison, ont également marqué 2016 et permis au groupe d’accroître encore son audience internationale. Mais on trouvera aussi sur la plateforme d’autres titres, classiques à ou à découvrir :

  • Plusieurs dizaines de policiers et thrillers, genre qui se prête particulièrement bien au format feuilleton. Des classiques Breaking Bad, Dexter ou même Twin Peaks aux plus récents Bloodline ou Narcos, sans oublier plusieurs succès britanniques (Sherlock, Luther...)
  • Le rayon fantastique/science-fiction se révèle un peu plus léger, avec 40 titres au catalogue mais seulement une poignée d’incontournables comme The Walking Dead, Orphan Black, Sense8, le dernier projet signé Wachowski (Matrix), le récent succès Stranger Things et dernièrement The Expanse. En revanche, pas de Game of Thrones ou de Westworld sur Netflix : HBO, la chaîne américaine qui les produit, garde jalousement ses hits, qu'elle réserve en France au bouquet OCS.

  • Stranger Things, succès de l'été de Netflix

  • Pour les fans de comédies, Netflix a aussi plusieurs dizaines de titres en stock, dont les très prisés The Big Bang Theory, Arrested Development, Brooklyn Nine-Nine, Bojack Horseman ou Master of None, bien qu’on puisse regretter l’absence de « classiques » comme The Office ou Parks and Recreations. Mais là encore, pas de titres HBO comme Silicon Valley ou l’hilarant Last Week Tonight with John Oliver.
  • Les amateurs de séries historiques pourront déguster les 2 saisons de Marco Polo ou la saga The Crown, centrée sur le règne d’Elizabeth II. Sans oublier les « period dramas », style très en vogue actuellement, qui se distingue par l’ancrage de l’intrigue dans une époque particulière : Fargo, The Americans, The Get Down ou encore Downton Abbey en sont de dignes représentants.
  • Enfin, s'agissant de l'animation japonaise, l’offre n’est pas pléthorique, même si quelques titres phares sont disponibles (Death Note, Naruto, Hunter X Hunter, Bleach, L’Attaque des Titans...)


Le saviez-vous : Netflix or not Netflix ?


Les séries originales Netflix

Les programmes estampillés « Netflix Original Series » (repérable au logo Netflix sur la vignette) ne sont pas forcément des productions maison, mais parfois simplement des titres dont le groupe a acquis les droits exclusifs pour un territoire, ce qui l'autorise à les présenter comme une production « originale ». C’est notamment le cas de Better Call Saul, Penny Dreadful ou Black Mirror.

Un détail ? Pas forcément, car ce visa lui permet de livrer en une seule fois l’intégralité d’une saison. Dans le cas contraire, la plate-forme doit s’en tenir au calendrier de diffusion, et donc priver ses abonnés des plaisirs du « binge-watching »... Il arrive d’ailleurs fréquemment qu’elle ne dispose pas de l’intégralité des saisons lorsqu'elle ne détient pas les droits exclusifs.


Des nouveautés toute l’année

The Crown en novembre sur Netflix

Le catalogue de Netflix s’enrichit régulièrement, soit de nouvelles productions originales, soit par l’inclusion de nouveaux titres dont le groupe a acquis les droits pour notre pays. Seule façon pour ce service de SVOD de convaincre ses clients de rester abonnés, alors que l’intérêt s’érode logiquement au fur et à mesure qu’a été exploré le catalogue.

Après Luke Cage en octobre, notons ainsi, parmi les nouveautés de cette fin 2016, l’arrivée de The Crown début novembre, entre autres titres inédits alléchants comme le thriller politique Designated Survivor (avec Kiefer Sutherland), l’envoûtant space opéra The Expanse, la série dystopique brésilienne 3% ou encore 4 nouveaux épisodes pour la saga Gilmore Girls.


Cinéma sur Netflix : une affiche équilibrée

Quel genre de films trouve-t-on parmi les 1 500 titres proposés par Netflix ? Là encore, l’offre est très variée. On notera que la catégorie la mieux fournie est celle des « Drames » (330 films), devant les « Comédies » (290), rubrique qui comprend nombre de titres communs avec les regroupements « Romance » (230), « jeunessse et famille » (180) et « stand-up » (75). De même, un film peut appartenir à la catégorie « action (255), « thriller » (150), « science-fiction » (100), voire « horreur » (104). A noter : il n’existe pas de films réservés à un public adulte sur Netflix.

Tranchons d’emblée : vous ne trouverez pas de films récents sur Netflix France, en tout cas aucun film postérieur à 2013/2014, à quelques exceptions près (films non diffusés en salle). Combien de temps devrez-vous attendre pour profiter des derniers blockbusters ? Trois ans, en vertu de la règle française de la chronologie des médias. Cette dernière impose ce délai à tout service de vidéo à la demande par abonnement après la sortie en salle avant de pouvoir proposer des œuvres cinématographiques. Un handicap considérable contre lequel l’entreprise n’a de cesse de pester, et qui enlève il est vrai une partie de son sel à ce service. La protection de la création et du circuit des salles est à ce prix...

Et pour les cinéphiles les plus exigeants, sachez, pour compléter, qu’on dénombre 167 films dans la catégorie « Indépendant » et que vous trouverez un peu plus de 180 longs-métrages dans l’univers « Primés », appellation qui recouvre notamment films cultes et grands classiques. Mais vous n’y trouverez qu’une poignée d’œuvres antérieures à 1970 comme Casablanca, Un Tramway nommé Désir, Diamants sur Canapé ou Certains l’Aiment Chaud. Et seulement 7 films primés au festival de Cannes, parmi lesquels Persepolis, Taxi Driver ou Le Vent se Lève

L'offre jeunesse Netflix : range ta chambre !

Accessible depuis le profil principal ou via le portail « KIDS » l’offre à destination de la jeunesse pêche par son manque de lisibilité et de hiérarchisation. On entre dans les programmes par des médaillons de suggestions par personnage (où Retour Vers le Futur côtoie Petit Ours Brun) et des vignettes regroupées par thème à faire défiler. Contrairement à la version pour les grands, on ne dispose que de très peu d’informations sur les programmes (durée, série ou film, nombre d’épisodes, de saisons, âge conseillé au delà du systématique « pour tous »).

L’utilisation des filtres se révèle également approximative (Kung-fu Panda chez les tout petits). Le tout n’incite pas franchement à la découverte en compagnie des enfants, et, pour les plus sensibles, nécessitera un accompagnement par les parents. Au final, dans ce domaine ou l’adulte n’est pas forcément le prescripteur, pas facile de s’y retrouver. Si une fonctionnalité de contrôle parental permet de filtrer l’accès aux contenus par tranche d’âge (-10 ans, -12 ans, -16 ans), il manque sans doute une tranche d'âge ou deux pour les plus petits...

L'espace Kids de Netflix

Tout cela ne vous empêchera de trouver de nombreux dessins animés sur Netflix : le service reste intéressant pour accéder rapidement aux aventures des héros préférés de vos enfants. La barre de recherche se révélera simplement indispensable pour retrouver des titres populaires comme Pokémon, Robocar Poli, Octonauts, Winx ou les Cosmopilotes, qui n’apparaissent pas forcément d’emblée, contrairement à la série maison Dinotrux, conçue en partenariat avec le studio Dreamworks.

Gros points faible toutefois : la disponibilité parcellaire de certains titres, comme la chouchoute des petits Peppa Pig, dont seule la saison 2 des aventures est proposée. Et surtout, l’absence, du côté des longs métrages, du catalogue Disney ou d’autres longs-métrages à succès signés Pixar ou du studio Ghibli...

Netflix et diversité culturelle : peut mieux faire

Si la version française de la plate-forme américaine a suffisamment de contenus pour séduire le plus grand nombre, force est de constater que son offre pêche par un certain manque de diversité. Ainsi, sur 1 366 longs métrages répertoriés, une grosse centaine provient de l’Hexagone et environ 300 relèvent du cinéma étranger (comprenez : non-américain, non français). Parmi ceux-ci figurent principalement des films britanniques et du cinéma indien.

Le déséquilibre est encore plus flagrant dans certaines catégories, comme les documentaires : une rubrique du reste bien fournie, avec près de 350 titres, mais qui reste dominée par les productions US. Même constat pour les spectacles d’humoristes en « stand-up » : quelques humoristes français cotoient dans cette catégorie de nombreux artistes américains comme Louis C.K., Aziz Ansari ou Chris Tucker. On signalera au passage un récent accord d'exclusivité conclu par le Frenchie Gad Elmaleh pour la diffusion de ses spectacles en France, mais aussi à l'étranger.

Côté séries, on trouvera certainement quelques titres français à se mettre sous la dent, comme la production Netflix Original Marseille, l’inévitable Fais pas ci, fais pas ça, Trepalium, Un Village français ou le rétro-décalé Au service de la France. Mais le tout ne brille pas non plus par son exhaustivité.

Hors feuilletons américains et français, on pourra toutefois compter sur une intéressante sélection de séries britanniques, qui ont droit à leur catégorie à part entière. Un plus non négligeable pour qui apprécie leur ton différent, leur mise en scène soignée, et plus globalement leur approche singulière du format. Parmi ces séries anglaises, citons Black Mirror, Sherlock, Luther, Peaky Blinders, Happy Valley, Utopia, Misfits ou Downton Abbey.

Bonus : films étrangers sur Netflix, les catégories cachées


Vous trouvez Netflix trop anglo-saxon ? Pour les spectateurs qui cherchent des programmes de nationalité précise, il existe une astuce bien pratique : une liste de « codes cachés », préétablie par Netflix, qui permet de trier automatiquement les programmes par genre et par pays, par genre, par réalisateur ou par acteur. Amateurs de films allemands (German movies) ou de séries coréennes (Korean shows), vous n’aurez plus à taper le code correspondant à la suite de l’adresse suivante : https://www.netflix.com/browse/ pour trouver immédiatement votre bonheur !





Notre sélection de Box

Red By SFR

Red Box

Internet + Téléphonie (sans engagement)
À partir de10€00
Bouygues

Bbox Miami

Internet + Téléphonie + TV
À partir de14€99
SFR

Série Limitée Starter

Internet + Téléphonie + TV + SFR Presse
À partir de19€99
Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.
Consultez notre politique de confidentialité des données