Free lance une nouvelle Freebox... sous Android !


Ecrit par François Le Gall le mardi 10 mars 2015 à 10h36

Actualités Free

Baptisée Freebox mini 4K, la nouvelle Freebox d'entrée de gamme reposera sur l'environnement Android TV de Google. Elle remplacera la Freebox Crystal dès aujourd'hui.


A l'occasion d'une conférence au siège d'Iliad, Xavier Niel vient de présenter à la presse la "petite surprise" qu'il avait annoncée il y a quelques semaines lors d'une interview sur BFM Business. Alors que la rumeur courait sur une baisse tarifaire du forfait Free Mobile, Xavier Niel a dégainé une nouvelle Freebox qui n'est pas sans rappeler la nouvelle Bbox Miami de Bouygues Télécom !

A l'instar de la Freebox Révolution, la nouvelle Freebox Mini 4K se compose de deux boitiers. Le premier est un modem routeur WiFi compatible avec les technologies ADSL, VDSL2 et fibre optique (FTTH). La Freebox Mini "Server" dispose d'une connectique complète avec :

- un port DSL
- un port Téléphone RJ11
- une prise FTTH
- 4 ports Ethernet RJ45 Gigabits
- 2 ports USB 2.0
- 1 port eSATA
- 2 prise Audio In et Out

La puce Wifi de la Freebox Mini est compatible avec la norme 802.11n et lui permet de délivrer un débit descendant théorique de 450 Mbit/s sur votre réseau local. A noter que la Freebox Mini intègre nativement un adaptateur Femto 3G qui sera bien utile aux abonnés qui ne captent pas bien le réseau 3G de Free Mobile.

Freebox Mini 4K

Le second boitier - la Freebox Mini 4k "Player" - est un décodeur IPTV compact (11x15cm) épaulé par un processeur A15 Dual Core 1.5 Ghz et doté d'une connectique minimaliste :

- une prise antenne TNT
- 2 ports USB 2.0
- une prise SPDIF
- un port HDMI 2.0
- un lecteur de carte SD
- un port Ethernet RJ45

La Freebox Mini est 4K Ready et tourne sous Android TV
Le décodeur de la Freebox Mini se distingue des autres Freebox sur deux points : il est nativement compatible avec la TV en ultra haute définition (la 4K avec le codec HEVC/H.265) et repose sur l'environnement Android TV. Malgré les déclarations récentes de son directeur général, Maxime Lombardini, Free laisse finalement donc "entrer le loup dans la bergerie". A l'instar du décodeur Google Play de SFR et plus récemment de la Bbox Miami, Free invite désormais l'univers Android dans le salon de ses abonnés !

Depuis la Freebox Mini 4K, les freenautes pourront donc accéder à l'ensemble des applications compatibles avec l'environnement Android TV. sont donc présentes les applications "maison" telles que Youtube, Google Play Musique et les applications du Google Play Store.

Depuis l'interface, les services Freebox seront également accessibles sous la forme d'applications : Freebox TV, Freebox Replay, Freebox VOD, Mediacenter et les univers Canal+ et Canalsat. Précisons que le décodeur ne comprend aucun espace de stockage. Les enregistrements TV devront donc être stockés sur un disque externe ou sur une carte SD notamment.

Android TV sur la Freebox Mini 4K

Android TV oblige, la Freebox Mini 4K embarque nativement la fonction "Cast" (comme la clé Chromecast) qui permet de regarder sur son téléviseur des contenus diffusés depuis une application compatible à partir d'un smartphone/tablette. A défaut d'être diffusé via la Freebox TV, le service de vidéo à la demande Netflix sera donc finalement indirectement disponible sur le téléviseur des freenautes.

Enfin, la télécommande bluetooth disposera d'un micro intégré qui permettra aux freenautes de "trouver leurs contenus préférés en faisant une recherche vocale depuis la télécommande.". Là aussi, Free profite du savoir-faire de Google en la matière (Google app for Android TV).

Free revient au prix symbolique de 29.99€
Amené à remplacer l'offre Freebox Crystal en entrée de gamme, le forfait Freebox Mini 4K sera moins cher puisqu'il coûtera 29.99€/mois "tout compris". Par rapport à la Freebox Crystal, l'abonné économisera donc 1.99€/mois correspondant à l'option TV. Mais cette économie ne concernera que les freenautes souhaitant la TV puisque ceux qui ne sont pas éligibles à la TV par ADSL de Free ou qui ne la souhaitent pas paieront le même tarif.

On notera que si les frais de résiliation sont maintenus à 49€, des frais de "conditionnement et d'envoi d'équipement" de 19€ sont désormais facturés par Free. La Freebox Mini 4K est disponible exclusivement sur le réseau ADSL dégroupé de Free et en zone fibrée. Les internautes raccordés à un central téléphonique non dégroupé devront se contenter de la Freebox Crystal à 35.98€/mois.


La véritable surprise de Free n'est pas tant la nouvelle Freebox que le choix de Xavier Niel de laisser Google entrer dans sa Box.... surtout quand on se rappelle le passif entre Free et Google (problèmes de débit suite à des liens de peering sous-dimensionnés, et bloqueur de pub intégré à la Freebox Révolution) ! Face à l'omniprésent Google/Android, Xavier Niel a visiblement fait preuve de pragmatisme pour éviter de se détourner d'une large partie de ses abonnés. Bien que la Freebox Mini 4K reste 4€ plus cher que celui de l'offre bbox Miami (25.99€), la nouvelle Box de Free devrait permettre à l'opérateur de faire patienter jusqu'au lancement de la Freebox V7 sur laquelle les "ingénieurs de Free travaillent" précise Xavier Niel. La remplaçante de la Freebox Révolution est attendue par la fin de l'année.


Notre sélection de Box

Red By SFR

Red Box

Internet + Téléphonie (sans engagement)
À partir de10€00
Bouygues

Bbox Miami

Internet + Téléphonie + TV
À partir de14€99
SFR

Série Limitée Starter

Internet + Téléphonie + TV + SFR Presse
À partir de19€99
Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.
Consultez notre politique de confidentialité des données